le syndicat des parias Index du Forum
 
 
 
le syndicat des parias Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un petit carnet relié de cuir.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le syndicat des parias Index du Forum -> Le Bureau -> Textes et récits (RP)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kali'
Gros Bonnet

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 20
Localisation: Baie du Butin.

MessagePosté le: Dim 20 Juin - 15:08 (2010)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir. Répondre en citant

 
Citation:
Je te dédie ce carnet. Que ces pages, qui se noirciront au fur et à mesure, t’aident peut être à comprendre comment celle que tu as connue est morte, il y a cinq ans. Qu’elles te racontent la naissance de celle que je suis aujourd’hui.

Je pourrais commencer par le début, et raconter mon histoire depuis le moment où nous nous sommes perdues de vue. Malgré tout,  je ne pense pas en être capable.

Ainsi… J’épancherais quelques bribes de ma vie... Au gré de mes envies, de mes pulsions… des souvenirs qui naîtront à la lecture des précédents.

Une peau de bête devant un feu de cheminée. Nous étions là, tous les deux. Nous devisions comme deux amis que nous étions devenus.

Un an que nous nous fréquentions. Au début… Nous parlions et très vite, les regards ont changé. Mais il était pris. Et je ne voulais pas séparer ce couple.  La discussion était superficielle, détrompée par les regards que nous échangions. Quelques allusions par là… Et ce stoïcisme à ne surtout pas se rapprocher.

Il l’a quittée… Et un soir, alors que j’avais trop bu, je me suis dirigée vers lui et l’ai embrassé tout simplement. Tout ça, pour le repousser le lendemain. J’avais peur… Peur de ce que je ressentais… Peur de m’attacher et d’avoir mal quand ça finirait. Les mois ont passé… Jusqu’à cette peau de bête. Le jeu a recommencé, une discussion anodine et les regards qui disent le contraire. Il était pris à nouveau. Et nous voilà à échanger quelques plaisanteries sur cette peau et l’utilité que nous pourrions y trouver dans d’autres circonstances. On ne peut refouler indéfiniment ce qui est là... Latent… Nous avons fini par céder quelques jours plus tard et il a trompé sa femme. Le pire ? Je ne regrette pas. Je l’aimais plus que tout. Et tant pis si je faisais mal à cette femme que je connaissais à peine. Après tout… Depuis le début, il était pour moi, je le sais maintenant.

Tu vas rire… Mais nous n’avons jamais eu de peau devant un feu de cheminée… Et pourtant, chaque fois que j’en vois une… Je le revois à mes côtés, souriant et si proche. J’ai dormi chez lui ce soir là.





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Juin - 15:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kali'
Gros Bonnet

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 20
Localisation: Baie du Butin.

MessagePosté le: Dim 20 Juin - 16:28 (2010)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir. Répondre en citant

La page suivante.

 
Citation:

Azaan... Tu ne le connais pas. Un homme sauvage, grossier, et sûr de lui. Il est tout sauf le genre d'hommes qui me plait. Et pourtant... Là encore le jeu... J'étais seule, toujours aussi blasée et froide, et je prenais plaisir à le rabrouer chaque fois qu'il me parlait. Vulgaire.. Quel crétin.. Il se croyait irresistible... Il en était ridicule... Et lui se marrait... Le chasseur avait trouvé une proie de choix... De celles qui ne se laissent pas attraper facilement.

Alors, il me suivait, et me parlait. Et de nos conversations acides, sont sortis des confidences. En fait, quand il était seul, il ne jouait plus le surhomme. Et surtout, il me faisait rire. Avec ses conneries, ses blagues stupides... Et sa façon de ne pas se prendre au sérieux a fini par porter ses fruits. Nous avons fini par avoir une aventure. Le contrat était clair. Passer du bon temps, s'amuser et surtout pas de prise de tête. Il n'est pas du genre sérieux ou fidèle. Je m'en fichais au début... Pourquoi ne pas faire vibrer ton corps quand ton coeur est inerte?
Mais comme toujours... Il est rare que ce soit si simple... De peur que nous nous attachions.. De peur de me faire mal, il est parti. A t'il eu raison? Peut être... Les moments que nous passions ensemble étaient agréables.. Je mentirais si je disais le contraire. Au bout d'une semaine, il m'a annoncé qu'il mettait fin à notre relation. Je crois qu'il a rejoint Glorià... moi j'ai passé la nuit avec un autre homme. Cela prouve sans doute que je n'étais pas amoureuse, non?

Pourquoi te parler de lui? Il a compté... Il a pris le temps de me faire sourire... De chercher celle qui se cachait derrière la façade odieuse et insupportable.


Revenir en haut
Kali'
Gros Bonnet

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 20
Localisation: Baie du Butin.

MessagePosté le: Mar 22 Juin - 22:59 (2010)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir. Répondre en citant

 
Citation:

En relisant.. La question se pose? Pourquoi avoir abordé un passage si court et assez... superficiel, si je réfléchis bien...
Et de quoi te parler ce soir? La sensation qui m'envahit depuis que tu es revenue? Le passé ressurgit. Pourquoi suis je partie cette nuit là? Pourquoi avoir coupé les ponts? Aborder les gens qui ont marqué ma vie au fur et à mesure?

Je ne sais si je dois te raconter cet épisode qui me mena dans le rêve d'Emeraude... Et oui.. j'en suis sortie grâce à une chamane qui décida de m'aider à me détacher de la vision horrible qui m'a figé de longues minutes. As tu déjà réfléchi à ce qui te ferait le plus peur? Quelle vision te paralyserait sans que tu ne puisses te contrôler?

Je ne me l'étais jamais posée.. Et l'histoire commence comme ces histoires qu'on raconte aux enfants. Genre d'histoire merveilleuse au but avoué de voir leurs yeux briller d'intérêt et de curiosité.

Un lapin qui se fourre dans mes jupes, alors que je parlais à un ami. Puis.. L'arrivée de cet homme étrange qui tente de me convaincre de lui confier cet animal alors que celui s'accroche à moi. Je t'épargnerais la description des échanges et des difficultés à communiquer avec cet animal étrange... Je me contenterais de la conclusion. Une femme, transformée en lapin suite à une expérience magique de cet homme. Après une heure de pourparlers, nous comprenons, mon ami et moi qu'il n'y a qu'une seule solution pour l'aider. Accepter d'aller dans le Rêve d'Emeraude et chercher la femme. Et nous avons suivi ce lapin, sans vraiment réfléchir.

Ne me demande pas pourquoi j'ai tenu à le faire. Je ne connaissais ni la femme, ni l'homme. Et nous voilà partis. Les visions se sont enchaînées.. et je tenais bon.. Tout cela n'avait qu'un but... Me détourner de mon objectif.. Et je l'ai vue.. J'en ai encore la chair de poule, rien que d'y penser...

Une femme se tenait devant moi. On l'avait attachée à un poteau après l'avoir torturée. Le ventre ouvert, et vide.. Tu comprends? Vide.. de matrice.. J'ai cru que je hurlais, mais non.. ce cri.. C'était elle. Et je levais enfin les yeux sur son visage. Elle était moi.. C'était moi, cette femme...
Elle hurlait.. et en posant son regard sur moi, elle prononça sa sentence terrible: *Tu n'auras jamais d'enfants.. Car tu les tueras de ta main.*

Je ne sais combien de temps, je restais là. Sans cette chamane, je serais sans doute perdue encore. Je ne sais même pas d'où elle venait, ce qu'elle faisait là, et pourquoi elle décida de nous aider.  Elle me guida et me sortit de ce cauchemar. La femme fut retrouvée. Mon ami et moi connaissions enfin nos peurs les plus viscérales... Et cela me marqua à tout jamais...


(PS: Ceci est réellement arrivé en jeu!)


Revenir en haut
Kali'
Gros Bonnet

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 20
Localisation: Baie du Butin.

MessagePosté le: Jeu 24 Juin - 21:49 (2010)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir. Répondre en citant

 
Citation:
Certains croient au destin. Pas moi. Ni à la chance.. Je n'étais pas destinée à devenir celle que je suis. Tout ce qui a pu m'arriver, de bon et de mauvais m'a conduit ici.

Les rencontres m'ont changées... J'aurais pu rester celle que tu as connue. J'aurais pu finir par épouser un homme qui aurait convenu aux aspirations de mes parents. J'aurais eu des enfants.. L'aurait peut être attendu sagement à la maison. Mais... Certaines choses ont tout changé.
Au fil des années... Le hasard des rencontres m'ont forgée. Par exemple, celui qui a appris à me battre... Il avait repéré en moi certaines aptitudes à me faire discrète... à me faufiler partout, et il m'a appris à manier les dagues, à lancer les couteaux.

Je me souviens encore de sa voix quand il me conseillait, de ses critiques froides et dures quand je n'étais pas à la hauteur. Et j'apprenais, par défi, par volonté de lui prouver que j'en étais capable.
La jeune fille rieuse et insouciante a disparu et est née la Kali' que l'on connait maintenant: Froide en apparence, cynique et distante.

J'aurais pu trouver un gentil Deoviel, si sage et si calme. Et assagir la rage qui m'envahit parfois. Mais non.. Ce sont les vilains garçons qui ont toujours eu l'art de m'attirer... Pour contrarier mes proches? Par réaction? Ou parce que je finis par me reconnaître en eux?

Parfois.. Enfin non... Souvent, je me demande pourquoi et comment je suis arrivée à la Baie... Pourquoi.. de toutes les voies que j'ai pu rencontrer, j'ai toujours choisi les moins évidentes.




Revenir en haut
Kali'
Gros Bonnet

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 20
Localisation: Baie du Butin.

MessagePosté le: Dim 27 Juin - 22:22 (2010)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir. Répondre en citant

 
Citation:
Tu as du sans doute entendre des rumeurs.. Kali' si amoureuse d'Isil' qui s'acoquine avec le frère un mois après son deuil... Je sais que certains sont surpris.. d'autres choqués. Je ne m'en préoccupe pas. J'ai toujours fait ce qui me chantait comme ça me chantait...
Peu importe le regard des autres... Ils feraient mieux de balayer devant leur porte.

Ceux qui hier reprochaient la violence d'Isil' vont boire un verre dans la taverne de ses assassins.. N'est ce pas risible?.. Plein de bons conseils et d'idées si établies sur ce qui est bon ou non... Peu importe ce que l'on fait. Les gens oublient... Et passent vite à autre chose quand ça les dérange. Mais pas moi..

Je me souviens de tout. Des trahisons comme des aides inattendues.. Et chaque trahison reste gravée au fond de moi et sera payée le moment venu.

Quand Isil' a disparu.. J'ai repoussé tous ceux qui m'étaient proches.. La rage et la haine m'habitaient, même si j'avais des raisons de rire aussi.. Au fond...
J'ai fui les regards emplis de compassion et les phrases toute faites. Rien de pire que la pitié de celui qui te parle alors qu'il ne dit que des phrases d'une cruelle banalité. Un seul a su me parler.. Un étranger.. Teovan. Ne me demande pas quels sont nos liens.. Je n'en sais rien. Il m'est parfaitement inconnu ou presque. Et il ne sait pas grand chose sur moi. Nous avons parlé de choses banales... qui cachaient à demi mot nos blessures. Du coup? Il est un ami... De ceux que je sais être fiable sans savoir pour autant ce qu'il est réellement. Il m'a dit qu'il n'était pas quelqu'un de bien? Moi non plus. J'ai le sang d'innocents sur mes mains. Et il m'est arrivé d'ôter la vie, avec douceur et pourtant grande cruauté celui que j'avais décidé de supprimer. Je ne suis pas quelqu'un de bien.. La phrase me correspond si bien.. Et je fais tout pour qu'on ne s'attache pas à moi. Voilà, un des premiers éléments de ma hargne..



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:58 (2018)    Sujet du message: Un petit carnet relié de cuir.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le syndicat des parias Index du Forum -> Le Bureau -> Textes et récits (RP) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com